Ibedex

Aliment complémentaire pour le renforcement des micro-organismes intestinaux.

En plus de participer à l'assimilation des aliments, un microbiome (c'est-à-dire la somme de tous les micro-organismes présents dans l'intestin) sain a de nombreuses autres fonctions importantes : la synthèse de certaines vitamines, la production d'acides gras à chaîne courte pour fournir de l'énergie aux cellules des muqueuses et la détoxification des substances étrangères.

Le microbiome peut être influencé de manière positive grâce aux prébiotiques, car ils constituent une source de nourriture pour les bactéries ""bénéfiques"" présentes dans le gros intestin et contribuent à leur croissance. La multiplication de ces souches bactériennes leur permet alors de se substituer aux ""mauvaises"" bactéries responsables de maladies et ainsi stopper leur propagation.

Contrairement aux probiotiques, les prébiotiques ne sont pas des bactéries vivantes mais des fibres non assimilables. C'est la seule raison pour laquelle elles peuvent traverser l'estomac et l'intestin grêle sans encombre et atteindre le gros intestin. L'administration de prébiotiques peut aussi s'avérer utile en cas de perte de poids car ils font augmenter le volume des aliments et réduisent l'utilisation des glucides. Le mouvement péristaltique de l'intestin est alors stimulé et les acides biliaires et l'ammoniac sont liés dans les intestins et excrétés plus efficacement, ce qui permet de soulager le foie et les reins.

Ingrédients (extraits)

  • Inuline (prébiotique)

    L'inuline appartient à la famille des prébiotiques. Autrement dit, il s'agit d'oligosaccharides qui ne sont pas digérés par les propres enzymes de l'organisme et constituent ainsi un substrat fermentable pour les bactéries de la flore intestinale. L'inuline peut stimuler la croissance des des bactéries intestinales bénéfiques comme Enterococcus faecium, mais pas des germes pathogènes. De ce fait, on attribue à l'inuline un effet positif sur le système immunitaire. Si l'inuline est métabolisée par des bactéries intestinales telles que Enterococcus faecium, des acides organiques sont libérés. Ces derniers ont alors un effet stabilisateur sur le microbiote intestinal. Des tests sur des chiots ont également montré que, ajoutée aux aliments pour animaux, l'inuline entraînait une diminution de la colonisation par des salmonelles.

  • Psyllium (Plantago ovata)

    Les téguments de psyllium ont une capacité naturelle à gonfler. Les graines peuvent contenir jusqu'à 40 fois leur poids en eau. Lorsqu'elles sont en contact avec de l'eau, elles forment une sorte de couche protectrice qui se dépose sur la muqueuse de l'estomac et de l'œsophage. Dans l’intestin, le psyllium peut ainsi retenir les fluides qui se sont formés de manière excessive. Il en résulte des selles raffermies et une régulation naturelle du transit intestinal.

  • La cellulose microcristalline

    La cellulose microcristalline est obtenue à partir de fibres végétales et n’est pas absorbée ou digérée par l’organisme. Les fibres telles que la cellulose microcristalline régulent la digestion et favorisent la santé de la flore intestinale. Les bactéries intestinales bénéfiques peuvent alors se multiplier et former d’importants acides gras à chaîne courte.

Êtes-vous propriétaire d'un animal et êtes-vous intéressé par les produits Inuvet?

Parlez à votre vétérinaire. Un vétérinaire a la capacité d’établir un diagnostic médical avisé et de prescrire un traitement adapté, c’est pourquoi nous leurs laissons la responsabilité de maintenir vos animaux en bonne santé.